Chaque parole que nous prononçons a un effet, soit positif soit négatif, dans la Société ainsi que dans nos propres vies. C’est par la parole que Dieu a créé le monde. Elle a une grande valeur dans la vie de chaque enfant de Dieu.
Matthieu 15 :18 «  Mais ce qui sort de la bouche vient du cœur ...»
C’est du cœur que viennent toutes les paroles que nous prononçons et cela révèle ce qui est caché au-dedans de nous. Si le cœur est rempli de la parole de Dieu, on prononcera des bonnes paroles de bénédictions, de faveur. Sinon ce sera le contraire. Raison pour laquelle les hommes doivent veiller et faire attention à toutes  leurs paroles, leurs déclarations car cela peut les bénir soit les condamner. Nous devons savoir que nous rendrons compte au jour de jugement de toute parole que nous prononcions. Matthieu 12 :36-37 le dit clairement : « Je vous le dis: au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu'ils auront proférée. Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné ».
Notre parole, entant qu’enfant de Dieu doit toujours être une parole de grâce et de bénédiction. Nous devons savoir comment répondre aux autres. Colossiens 4 :6 le dit « Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment il faut répondre à chacun ». Et une réponse, parole douce calme la fureur et une parole dure ainsi que blessante excite la colère. Proverbes 15 :1 « Une réponse douce calme la fureur, Mais une parole dure excite la colère ».
Celui qui garde sa bouche garde son âme et jouit du bonheur (Proverbes 13 :2-3). Par la parole on peut soit créer, blesser, tuer, gagner, soit aussi perdre ses droits, ses faveurs, ses bénédictions. C’est pourquoi il mieux de bien réfléchir avant de parler et de faire une déclaration. Ne prenez rien à la légère car ta propre parole peut de te bloquer et te condamner. Beaucoup ont perdu leur mariage, travail, santé, affaires, bénédiction par manque de sagesse et par la mauvaise gestion de leurs paroles. Je citerais à titre illustratif trois cas :
-    Hérode a fait tuer malgré lui Jean-Baptiste suite à sa parole faite en public (Marc 6 :14-29) ;
-    Esaü a perdu son droit d’ainesse à cause de la soupe suite seulement à une parole faite à la légère cédant ses droits de fils aîné à son frère Jacob (Genèse 25 :29-34) ;
-    Cas de Pierre en comparant Marc 14 :66-72 avec Marc 16 :17. Nous constaterons ensemble que dans la 1ère référence, Pierre a déclaré publiquement  à trois reprises qu’il ne connaissait pas le Seigneur Jésus-Christ et qu’il n’était pas son disciple. Et à la seconde référence, nous voyons que la Bible dissocie Pierre des disciples de Jésus-Christ: « … allez dire à ses disciples et à Pierre… ». Nous nous posons la question : est-ce que Pierre n’était pas disciple de Jésus-Christ ? pourquoi Jésus-Christ l’a-t-il  séparé de ses disciples ? A mon humble avis, c’est seulement à cause de ses déclarations qui étaient parvenues jusqu’à Dieu disant qu’il ne connaissait pas Jésus et qu’il n’était pas son disciple.
Tous ces exemples ci-haut cités doivent nous interpeller et nous amener à veiller sur nos paroles. Evitons des paroles négatives, blessantes. Faisons vraiment attention à toutes nos paroles en veillant sur nos bouches. Jésus a vaincu le diable par la parole en déclarant la parole de Dieu : « Il est écrit ». Vous aussi, déclarez la parole de Dieu devant toutes les situations qui vous arrivent.
Si  cette exhortation  vous a touchée, je vous invite alors à la réparation en demandant pardon à Dieu ainsi qu’à tous ceux que  vous aviez  blessés, tués, lésés et préjudiciés par nos mauvaises paroles. Et ensuite déclarez-leur des paroles de bénédictions ainsi que sur votre propre vie, votre famille, votre conjoint, vos enfants, votre foyer, vos projets, votre pays, vos chefs, vos voisins, vos travailleurs, votre futur …

Que Dieu vous bénisse !
BISHOP DAMIEN LUKOKI