Texte de Joseph Russo

GEG / VII

Le Seigneur : Celui qui jeûne dans un bon état d'esprit ne fait assurément rien de mal – car jeûner et prier Dieu de la bonne façon rend l'âme plus libre et plus spirituelle mais il ne suffit pas de jeûner et de prier pour trouver le salut: pour cela, il faut croire en Moi et faire la volonté du Père céleste telle que Je vous l'ai déjà annoncée et vous l'annonce encore. Et cela, vous pouvez aussi le faire sans jeûner- ni vous abstenir de certaines nourritures et boissons.

Celui qui, possédant un superflu, pratique la vraie charité, celui-là jeûne véritablement, et ce jeûne est agréable à Dieu et utile pour la vie éternelle. Celui qui a beaucoup, qu'il donne beaucoup, et celui qui a peu, qu'il partage ce peu avec de plus pauvres que lui, et il amassera ainsi les trésors du ciel. Car, pour faire son salut, mieux vaut donner que recevoir.

Celui qui veut jeûner véritablement et utilement pour la vie éternelle de l'âme doit s'abstenir de pécher, pour l'amour de Dieu et du prochain: car les péchés alourdissent l'âme, qui s'élèvera difficilement vers Dieu.

Et celui qui, à l'instar des Pharisiens et autres riches, pratique la gloutonnerie et l'ivrognerie et reste sourd à la voix des pauvres, celui-là pèche contre le commandement du jeûne, de même que les adultères et les fornicateurs.

Si la chair opulente d'une jeune fille, ou même de la femme d'un autre, t'attire et te séduit, détourne les yeux et abstiens-toi de toute concupiscence, et ce sera un jeûne authentique.

Si quelqu'un t'offense et te met en colère, pardonne-lui: passe outre et réconcilie-toi avec lui, et cela vaudra un jeûne.

Si tu fais le bien à celui qui t'a fait du mal et bénis celui qui te maudit, c'est un véritable jeûne.

Ce qui entre par la bouche pour nourrir et fortifier le corps ne rend pas l'homme impur: mais, bien souvent, ce qui sort de la bouche, comme la médisance, la calomnie, les propos orduriers, la diffamation, les jurons, les faux témoignages et tout ce qui est mensonge et blasphème, tout cela rend l'homme impur, et c'est celui qui fait de telles choses qui rompt le véritable jeûne.

Car le véritable jeûne consiste à faire abnégation de soi-même en toute chose, à supporter avec patience le fardeau que l'on a reçu et à Me suivre: car Je suis Moi-même doux et patient de tout Mon coeur.

Peu importe que l'homme mange ceci ou cela pour apaiser sa faim: il doit seulement veiller à ce que sa nourriture soit bonne à manger et non souillée. Si vous voulez vivre longtemps et en bonne santé, soyez particulièrement prudents lorsque vous mangez de la viande. La chair des animaux non saignés n'est guère favorable à la santé de l'homme, parce qu'elle suscite de mauvais esprits dans les nerfs: quant à la chair des animaux dits impurs, elle n'est bonne à manger que lorsqu'elle est préparée comme Je vous l'ai indiqué.

Quand vous parcourrez le monde en Mon nom et visiterez, toutes sortes de peuples, mangez ce qu'on vous offrira. Mais ne mangez ni ne buvez jamais au-delà de la juste mesure, et c'est ainsi que vous observerez le vrai jeûne; tout le reste n'est de la part des hommes que superstition et ignorance, dont ils seront délivrés quand ils le voudront eux-mêmes.»

 

Le Seigneur: "Je dis: voilà pourquoi vivre dans la débauche rend l'âme si sensuelle et si matérielle. L'âme est surchargée d'éléments et le corps ne peut digérer tout ce que l'âme doit éliminer, si bien que la pollution de l'âme subsiste dans le corps qu'elle oppresse. L'âme ainsi angoissée ne trouve plus les moyens d'éliminer cette pollution et la vie n'est plus qu'impureté, lascivité et infidélité accumulées.

Tout cela incite l'âme au plaisir; elle se laisse séduire de plus en plus et s'adonne davantage à la débauche et à la luxure, finissant par devenir entièrement sensuelle et parfaitement insensible aux choses de l'esprit. Elle s'endurcit et devient finalement méchante, fière et orgueilleuse.

Si une âme a perdu sa valeur en vivant ainsi et, l'ayant perdue, est morte spirituellement, elle se met alors à se dresser littéralement un trône de ses excréments et finit même par trouver estimable et honorable d'être pareillement polluée !

Je vous le dis, tous les hommes qui ont sur cette terre une complaisance envers leur sensualité enfoncent leur âme jusqu'au cou, par-dessus les yeux et les oreilles, dans une épaisse pollution! Ils deviennent ainsi, spirituellement, parfaitement sourds et aveugles et ne peuvent plus voir, entendre ou comprendre ce qui pourrait être leur salut !

Par conséquent, buvez et mangez sobrement pour que vos âmes ne tombent pas malades et ne s'anéantissent pas dans leur pollution.»

«Qui jeûne au bon moment fait mieux que celui qui vit toujours dans le vice et la débauche. Mais il y a jeûner et jeûner! Le véritable jeûne consiste à se garder de tous péchés et à renoncer de toutes ses forces à toutes ces choses du monde, à prendre sa croix sur ses épaules et à Me suivre sans craindre de boire et de manger, en évitant bien-sûr les excès qui mènent à la débauche; tout autre jeûne n'a que peu ou pas de valeur.

Certaines personnes cherchent, par une sorte de mortification de leur corps, à entrer en contact avec le monde des esprits, pensant pouvoir ainsi maîtriser les forces de la nature. Non seulement cela est inutile, mais cela porte gravement préjudice à l'âme qui tombe alors de l'arbre de vie, comme un fruit mûr au noyau moisi, vide et creux, car il est mort !

Une mortification, un jeûne pareil, non seulement n'est d'aucune vertu, mais est un grand péché.

Que celui qui veut vivre selon la juste et véritable ordonnance vive comme Je vis et comme Je vous enseigne à vivre il verra fleurir et mûrir en lui le fruit vivifiant de la vie, dont le noyau ne sera pas mort, mais au contraire, sera un germe parfaitement vivant, pouvant donner forme à la vie unique et éternelle de l'esprit et de la conscience de soi, dans la meilleure ordonnance et avec les progrès les plus rapides. Vous savez maintenant ce qui est à faire selon la parfaite ordonnance divine. Faites-le et vous aurez la vie en vous! »"

 

Le Seigneur à deux jeunes disciples qui voulaient jeûner pour se punir: «…Tout comme l'âme qui veut grandir en connaissance et en volonté, le corps a besoin, pour sa survie temporelle, de se nourrir et de se fortifier.

Jeûner à outrance et sans motif est tout autant une folie et peut même tout aussi bien devenir un péché que se goberger à outrance. Celui qui veut vivre dans une juste ordonnance doit être mesuré en tout: car à la longue, toute démesure ne peut qu'avoir des conséquences néfastes pour le corps, l'âme et l'esprit, mangez et buvez tout à votre aise, et soyez gais et joyeux! »

«... quelques-uns qui observent toutes sortes de jours de jeûne, croyant gagner ainsi le royaume des cieux: mais ils se trompent fort, car le royaume qu'ils attendent après la mort du corps n'existe nulle part.

Je ne veux pas dire que vous deviez pour autant devenir des gloutons et des ivrognes: au contraire, vous devez en tout temps être frugaux et modérés en tout et vous aimer les uns les autres, et le monde saura ainsi que vous êtes véritablement Mes disciples... »

"Ce que vous mangez ne vous souille pas mais ce qui sort de votre coeur, - tels les mauvaises paroles, la mauvaise convoitise, l'avarice, la jalousie, le meurtre, la colère, l'excès de nourriture et la gloutonnerie, la fornication, l'adultère et toute chose semblable, - voilà ce qui souille de tout temps l'être humain"."

N. B. nos mails ne sont pas de votre gré et vous voulez couper la réception de nos mails, il suffit de nous renseigner et votre adresse sera éliminé tout de suite, sans problèmes !

  Pour ceux qui veulent approfondir la connaissance divine consultez  les sites internet :

http://fr.groups.yahoo.com/group/SAGESSE-DIVINE  

http://fr.groups.yahoo.com/group/Chemin_Interieur

Cosmiques http://groups.msn.com/luxdivine