" L’Église était en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie, s’édifiant et marchant dans la crainte du Seigneur, et elle s’accroissait par l’assistance du Saint-Esprit ". Actes 9:31

En méditant ce verset, nous remarquons que lorsque l'Église est en paix, elle s'édifie, se sanctifie, et s'accroît, par l'assistance du Saint-Esprit.

La paix de l'Église concerne  ses relations :

. avec le monde

. entre les églises

. dans les églises

Au moment où se situe notre verset, l'Église venait de vivre une grande persécution. Les chefs d'Israël et Saul de Tarse mandaté par eux, emprisonnaient et faisaient mourir un grand nombre de disciples.

Puis la conversion de Saul est intervenue de façon éclatante et miraculeuse. Il semble qu'à partir de là les églises de Judée, de Galilée et de Samarie, avaient retrouvé la tranquillité et pouvaient plus facilement se développer et s'édifier.

La paix avec le monde extérieur a aussi son importance pour la vie et le témoignage de l'Église, mais nous savons aussi que la persécution et l'opposition du monde n'empêchent pas la Parole de Dieu de se répandre, ni les gens de se convertir. Nous en avons de nombreux exemples.

Cependant il est recommandé de prier afin que nous menions dans le monde une vie paisible et tranquille.

Je recommande en tout premier lieu que l’on adresse à Dieu des demandes, des prières, des supplications et des remerciements pour tous les hommes.
Que l’on prie pour les rois et pour tous ceux qui sont au pouvoir, afin que nous puissions mener, à l’abri de toute violence et dans la paix, une vie qui exprime, dans tous ses aspects, notre attachement à Dieu et qui commande le respect. Voilà ce qui est bien devant Dieu, notre Sauveur, ce qu’il approuve.
Car il veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité.
1 Timothée 2.1/4 

Ensuite, il est important que les églises soient en paix entre elles.

Aujourd'hui nous vivons une époque ou la confusion et les conflits se généralisent, dans la société, dans la famille et dans l'Église. Les divisions se sont multipliées pour diverses raisons, pas glorieuses du tout, même si elles sont d'ordre doctrinale.

L'Église sur la terre, composée de toutes ses assemblées, dans divers localités, villes et villages, connaît les rivalités, les exclusions, les conflits et toute sorte de désordre. Animés d'un esprit charnel, des chrétiens ont laissé l'orgueil et les mauvais sentiments se développer en eux.

Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution, l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes ...Galates 5:19 

Si quelqu’un enseigne de fausses doctrines, et ne s’attache pas aux saines paroles de notre Seigneur Jésus-Christ et à la doctrine qui est selon la piété, il est enflé d’orgueil, il ne sait rien, et il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots, d’où naissent l’envie, les querelles, les calomnies, les mauvais soupçons, les vaines discussions d’hommes corrompus d’entendement, privés de la vérité, et croyant que la piété est une source de gain. 1 Timothée 6:3/5

Lequel d’entre vous est sage et intelligent ? Qu’il montre, par sa bonne conduite, ses œuvres empreintes de douceur et de sagesse. Mais si vous avez dans votre cœur une jalousie amère et de la rivalité, ne vous glorifiez pas et ne mentez pas contre la vérité.
Cette sagesse n’est pas celle qui vient d’en haut ; mais elle est terrestre, charnelle, démoniaque.
Car là où il y a jalousie et rivalité, il y a du désordre et toute espèce de pratiques mauvaises.
Jacques 3:13-16

D’où viennent les luttes, et d’où viennent les querelles parmi vous? N’est-ce pas de vos passions qui combattent dans vos membres? Jacques 4:1

Peut être faut-il préciser à nouveau le sens du vocable "église", car nous y voyons souvent une institution religieuse.

"église" vient du grec "ecclésia" = assemblée hors de ou assemblée à part. Il ne s'agit donc pas d'une organisation structurée de manière ecclésiastique, selon la pensée cléricale, avec une hiérarchie, composée d'un clergé à plusieurs échelons, les papes où les grands leaders, les évêques ou les superviseurs, les pasteurs ou le clergé local.

Dans la pensée du Seigneur Jésus-Christ, les églises sont des églises de Dieu, des églises de Christ, des églises des saints. Elles ne s'appelaient pas alors : église catholique, église réformée, églises évangéliques, églises pentecôtistes, églises baptistes, églises apostoliques, etc.

Il n'y avait qu'une seule Eglise sur la terre, celle de Jésus-Christ, composée des nombreuses églises locales : les églises de Judée, de Galilée, de Samarie, d'Asie; de Macédoine, etc. Chacune portant le nom de la contrée ou de la ville où elle se situait. C'étaient les églises de Dieu, les églises de Christ, les églises des saints.

Vous remarquerez dans ces expressions qu'il n'est pas question des églises de telle dénomination, de telle fédération, de tel mouvement. Tout simplement parce que les églises appartiennent à Dieu, à Christ et aux saints qui les composent.

La plupart du temps, c'est parce que l'on parle de l'église d'un tel ou de tel autre, qu'il se produit des rivalités, des querelles et des divisions, selon ce qu'écrit l'apôtre Paul aux disciples de l'église de Corinthe .

En effet, mes frères, les gens de Chloé m’ont appris qu’il y a des disputes parmi vous.
J’entends par là que chacun de vous dit : « Moi, j’appartiens à Paul ! » –– « Et moi, à Apollos ! » –– « Et moi, à Céphas ! » –– « Et moi, au Christ ! »
1 Corinthiens 1:11

La paix dans l'église
Dans ce paragraphe, je veux insister sur la situation au sein d'une assemblée, ou d'un rassemblement de disciples de Christ si petit soit-il.

Le fait de se réunir régulièrement entre frères et sœurs, permet une meilleure connaissance des uns et des autres et cette relation plus proche peut être source d'inconvénients, les caractères s'affrontent,  les défauts et les faiblesses apparaissent,  d'où les jugements, les rejets, les animosités, les querelles.

L'église des saints, qui était à Corinthe en est un fameux exemple. Il y régnait les disputes, la division et toutes sortes de désordre. D'où le rappel de l'apôtre Paul : Dieu n'est pas un Dieu de désordre mais de paix.

L'apôtre Paul emploie une expression que j'aime particulièrement : les Églises des saints. 1 Corinthiens 14:33

Premièrement,  parce que cette parole est l'évidence d'une réalité que nous oublions trop souvent concernant la qualité  des églises : elle sont composées, ou devrait l'être, de personnes qui ont été sanctifiées, mises à part par le Saint-Esprit, d'où le sens du mot ecclésia : assemblée hors de, assemblée à part.

Ensuite parce que l'instruction que donne l'apôtre dans ces églises des saints, nous met en garde contre toute espèce de fanatisme, d'extravagance, d'agitation, de gesticulation, que l'on trouve dans certains rassemblements, mais aussi contre l'idée d'une structure hiérarchique rigide.

Nous constatons aussi que les saints qui forment les églises, ont encore beaucoup de chemin à faire pour se sanctifier et progresser vers la perfection. C'est pour cela que la Parole de Dieu exhorte à se supporter mutuellement, à exercer la charité et la miséricorde les uns envers les autres, afin que le lien de la paix soit préservé

... jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ.
C’est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s’édifie lui-même dans la charité. Éphésiens 4.13/16

Les églises étaient en paix ... Actes 9.

Ce passage  nous enseigne que lorsque la paix règne dans les églises et entre les églises il y a édification, sanctification et croissance.

Deux causes majeures détruisent la paix dans et entre les églises :

. les divergences doctrinales, qui ne sont pas surmontées par l'Esprit de sagesse.

. les difficultés relationnelles entre des chrétiens qui ne se laissent pas diriger par l'Esprit d'amour.

Paul écrit que l'Esprit de Dieu est un Esprit de force, de sagesse et d'amour. Or nos rapports entre chrétiens sont parfois des rapports de force charnelle, dénués de toute sagesse et d'amour.

Lorsque le Saint-Esprit de Dieu gouverne, il produit l'amour, la joie, la paix, la bonté, la fidélité, la bienveillance, la douceur, la patience et la maîtrise de soi.

Lorsque la chair commande, elle produit toutes sortes de désordres, de méchancetés, de mauvaises actions, de querelles, de divisions...

Un esprit paisible et spirituel, produit  l'ordre. Il s'agit de l'ordre de Dieu, évidemment.

Car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix. 1 Corinthiens 14:33

Que tout se fasse avec bienséance et avec ordre. 1 Corinthiens 14:40

Le désordre  est engendré par différents comportements :

L'orgueil, l'entêtement et le manque d'amour de la vérité, qui se traduit par des prises de positions inconciliables.

l'autorité charnelle qui engendre le découragement et la révolte.

Pères, n’irritez pas vos enfants, de peur qu’ils ne se découragent. Colossiens 3:21

Un zèle amer, un esprit de contestation, de dispute.

Car là où il y a un zèle amer et un esprit de dispute, il y a du désordre et toutes sortes de mauvaises actions. Jacques 3:16

Les fausses doctrines ,

Si quelqu’un enseigne de fausses doctrines, et ne s’attache pas aux saines paroles de notre Seigneur Jésus-Christ et à la doctrine qui est selon la piété, il est enflé d’orgueil, il ne sait rien, et il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots, d’où naissent l’envie, les querelles, les calomnies, les mauvais soupçons, les vaines discussions d’hommes corrompus d’entendement, privés de la vérité, et croyant que la piété est une source de gain. 1 Timothée 6.3/5

Les discussions inutiles.

Repousse les discussions folles et inutiles, sachant qu’elles font naître des querelles. 2 Timothée 2:23

les interventions anarchiques.

Les uns criaient d’une manière, les autres d’une autre, car le désordre régnait dans l’assemblée, et la plupart ne savaient pas pourquoi ils s’étaient réunis. Actes 19:32

le manque de discipline dans les assemblées.

Dans la 1re épître aux Corinthiens, Paul traite  de l’ordre dans l’Église,  exhortant les croyants à tout faire "avec bienséance et avec ordre". 1Co 14.40

le péché, la mauvaise conduite, une mauvaise influence.

Car l’Éternel humilia Juda, à cause d’Achaz, roi d’Israël, qui avait jeté le désordre dans Juda et commis des péchés contre l’Éternel.2 Chroniques 28:19

Je crains de trouver des querelles, de la jalousie, des animosités, des cabales, des médisances, des calomnies, de l’orgueil, des troubles. 2 Corinthiens 12:20

le laxisme, le manque de courage.

Moïse vit que le peuple était livré au désordre, et qu’Aaron l’avait laissé dans ce désordre, exposé à l’opprobre parmi ses ennemis. Exode 32:25

Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu’ils se livrent à l’impudicité et qu’ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles. Apocalypse 2:20

la paresse.

Dans 2 Thessaloniciens. 3.11, certaines personnes vivaient dans le désordre, c'est-à-dire ne travaillaient pas et s’occupaient de choses inutiles.

Les prescriptions contenues dans la Parole sont là pour encourager l’Eglise à vivre dans la paix.

L'Église en paix
Aujourd'hui, ce n'est pas tant le nombre d'églises de différentes dénominations, confessions, expressions ou cultures, qui cause problème, c'est leurs rivalités charnelles.

Il existe un esprit rigide et orgueilleux du propre droit de chacun vis à vis de l'autre. Nous ne savons pas gérer spirituellement les situations de conflits ou de simple désaccord. Si quelqu'un est d'un avis contraire, nous le considérons comme un ennemi. Les jugements injustes, le soupçon du mal, les sentiments de colère et d'irritation, sont autant de causes du mal dont souffre l'Église de Christ.

Tous les conflits entre les églises et les membres des assemblées de chrétiens, attristent le Saint-Esprit et sont certainement un obstacle à plus de bénédiction de Dieu.

Ecoutons la Parole de Dieu :

Cependant, les Églises étaient en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie, étant édifiées et marchant dans la crainte du Seigneur; et elles se multipliaient par le secours du Saint-Esprit. Actes 9:31

Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l’édification mutuelle. Romains 14:19

Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d’une manière digne de la vocation qui vous a été adressée, en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec charité, vous efforçant de conserver l’unité de l’esprit par le lien de la paix. Éphésiens 4.1/3