Résumé de l'article d Andrew Strom, ANZAC Prophetic List, 15 juin 2002

Nous savons tous à quoi je fais référence en disant « Toronto ». Je veux dire la fameuse « bénédiction » qui se manifeste par des rires, des tremblements, d étranges cris et d autres bizarreries. Certains rugissent comme des lions tandis que d autres se roulent par terre. Il existe plusieurs branches dans ce mouvement : Rodney Howard-Browne, Sunderland, Pensacola. Malgré de légères différences, toutes ces branches de Toronto ont en commun cet « esprit » qui serait à l origine de ces manifestations.

Des auteurs soulignent que de telles manifestations se sont produites lors des précédents réveils, ce qui prouve qu elles viennent de Dieu. Or, j ai étudié l histoire des réveils depuis 14 ans et me vois contraint de dire le contraire. Oui, il y a eu de telles manifestations. Mais ce sont justement elles qui ont mis fin à de nombreux réveils authentiques.

Je précise avant tout que je ne suis pas opposé à l activité authentique de l Esprit. Je ne suis pas contre le parler en langues, les miracles, le fait de tomber par terre sous la puissance divine, les songes, les visions ou toutes les autres choses qui viennent de Dieu. Je crois fermement que Dieu parfois fait des choses étranges. Mais je fais une différence entre « étrange » et « suspect » ou « laid ». Je crois tout aussi fermement que Dieu n agit jamais contre son caractère sacré et saint. La bible nous en avertit, avec insistance, que les derniers jours verront la séduction frapper l église « avec des signes et des miracles mensongers ». Pourquoi donc si peu de chrétiens semblent se poser la question devant un mouvement qui produit tant de manifestations bizarres ? Nous sommes précisément dans ces « jours » où il faudra redoubler de vigilance !

Bien des réveils se sont terminés avant l heure. Parce qu ils avaient été infiltrés ou entachés avec de sales tactiques de l ennemi. Il y a eu des réveils qui auraient pu durer des décennies mais qui se sont terminés au bout de seulement quelques années. Mes lectures m ont amené à conclure que la tactique favorite du diable consiste à inonder les réveils des contrefaçons, des esprits séducteurs, des manifestations bizarres, des disputes et des excès. Ce n est pas une attaque frontale, mais une méthode plus sournoise, surgissant de l intérieur. Ces manifestations bizarres minent et discréditent les véritables réveils jusqu à leur épuisement. Beaucoup de ces manifestations ressemblent à ce qui se passe à Toronto.

Le grand réveil américain début 1800 a commencé avec la repentance et fini avec les dites manifestations. Un témoin, TW Caskey écrit : « toute l assemblée se jetait par terre, en convulsion ou en fou rire, sans que rien ne puisse l arrêter ». La même chose se produisait lors d un réveil mené par Whitefield en 1700. Un nommé James Davenport s est proclamé prédicateur, a connu une grande popularité et mis fin au mouvement par ce comportement. Le Boston Evening Time raconte : « Il ne possède aucun talent pour susciter des passions. Mais par le mouvement extravagant de ses poumons et de ses membres, il savait pousser un de ces cris stridents, ou encore des ricanements indignes et communiquait aux autres soit les mêmes cris, soit l évanouissement, soit les pleurs. Tous ils ressemblaient davantage à une assemblées de Bacchantes en pleine ivresse plutôt que des chrétiens adorant Dieu. » Les controverses s enchaînèrent et le réveil s arrêta.

Les phénomènes semblables se sont produits un an seulement après le début du réveil gallois en 1904, comme vous pouvez le constater en lisant « La Guerre sur les Saints » de Jessie Penn-Lewis et Evan Roberts, traitant de la contrefaçon des manifestations divines. Les grands ouvriers du réveil comme Charles Finney et John Wesley furent conscients du problème. Finney écrivait : « J ai entendu parler des personnes qui se sont rendues hautement ridicules, ayant endommagé leurs propres âmes et la cause de Dieu en s abandonnant à un enthousiasme fanatique suivant leurs impressions. Et Wesley ajouta : « Au départ, le réveil est vrai et pur, mais après quelques semaines, attention aux contrefaçons ». Parmi les symptômes, on retrouve « ceux qui hurlent autant qu ils le peuvent, ceux qui tombent raides comme morts, ceux qui crient « Gloire , Gloire !» une vingtaine de fois. » (...)

Le danger évident selon Wesley est que ces manifestations bizarres discréditent, voire causent le mépris pour le réveil. Ce danger existe dans tous les réveils. Frank Bartelman écrit à propos de la bénédiction de la rue Azusa : « La vraie Pentecôte produira une puissante conviction de péché et un retour vers le Seigneur. Une fausse manifestation ne produit que l excitation et l émerveillement. Toute Suvre qui exalte les dons du St Esprit plus que la Personne de Jésus tombe dans le fanatisme. » Plusieurs prédicateurs sans la maturité spirituelle nécessaire dérivent de cette façon et finissent par ruiner le réveil par leur folie.

J espère que vous comprenez mon inquiétude à propos de la « bénédiction » actuelle, qui introduit dans nos église sa cohorte de manifestations invraisemblables. Je suis perturbé de voir ce mouvement se répandre massivement dans de nombreux groupes charismatiques et je m inquiète de ce qu il peut aussi s infiltrer au sein d un vrai réveil, si le Seigneur nous en accorde un bientôt.

A tous ceux qui veulent devenir ouvriers du réveil qui vient, je demande qu ils renoncent avec leur bouche et leur coeur à toutes les manifestations ou « onctions » ci-dessus mentionnées. Personnellement, je ne voudrais pas voir des personnes qui n auraient pas fait cette démarche prendre en charge des nouveaux convertis. Le risque serait trop grand.

Je ne veux pas qu on dise que je suis « contre » les actions de Dieu, aussi originales qu elles puissent paraître. Mais je suis contre les contrefaçons. Justement, éprouvons les esprits (1 Jean 4 :1). Il ne s agit pas d être inhibés au point d empêcher l Esprit de souffler. Je rêve d un souffle puissant de Dieu, dans lequel le parler en langues, les songes, les visions, les prophéties et les miracles deviendront courants. Je rêve de voir les gens tomber à genoux, pleurant devant le Seigneur, conscients de leur état de pécheur, repentant et se tournant vers le Sauveur. Quelle joie ce sera ! Pas étonnant que le Diable cherche à miner les réveils !

(Aza Prophetic List) ajouté le 26/11/2002

Trouvé sur http://voxdei2.free.fr/infos Point Final - Informations chrétiennes et eschatologiques au quotidien.